chanson française

  • Café de la Rue : "Le concert de Nicolas Peyrac est reporté en 2021"

    unnamed.jpg

    Le Café de la Rue communique :

    " Bien malgré notre volonté, le concert de NICOLAS PEYRAC prévu ce 17 octobre est à nouveau reporté (COVID-19 oblige ...) ....
    cette fois à la date du vendredi 12 mars 2021.

    Impossible bien sûr de dire à ce jour si nous pourrons dépasser les 200 personnes autorisées, si nous serons obligés d'annuler, d'à nouveau reporter ....
    Si vous êtes réellement intéressés il est donc prudent de commander vos places dès à présent....
    En cas d'annulation, nous nous engageons à rembourser les places prépayées.
    Pour les personnes qui désirent reporter, les cartes vendues restent bien sûr valables.

    En 1980 nous avions organisé le premier concert du Café de La Rue, c’est avec fierté et joie que nous vous invitons à fêter ces 40 années pleines de richesses partagées autour de la culture.
    Nous avons voulu que cet événement soit vécu par le plus de monde possible, et c’est à l’Auditorium J. Brel (CERIA) que nous vous attendons le vendredi 12 mars 2021 à 20 h…..

    NICOLAS
    PEYRAC « Les Acoustiques improvisées ».
    Nicolas
    Peyrac est seul avec sa guitare, assis sur un tabouret, juste éclairé d’un projecteur de cinéma.
    La trame, c’est sa vie, son destin, qu’il raconte avec humour en anecdoctes et en chansons. « J’en ai un paquet, sourit-il. Mine de rien, j’ai fait 21 albums en quarante ans ». Il rend hommage à ses maîtres, Donovan – « Je lui ai piqué son jeu de guitare » - Brel, Lama, Béart, Etienne Roda-Gil… Il joue quand même ses classiques, « So Far Away From L.A. »,« Mon père »,« Je pars », tout heureux que ses fans les reprennent de bon coeur. Il leur offre aussi plusieurs chansons inédites d'excellente facture, comme «C'était ça ma vie» et «Même s'il n'en reste rien», texte testament qui vous fait monter les larmes aux yeux.

    Auditorium Jacques Brel, Campus du CERIA/COOVI Avenue Emile Gryzon 1 (Bâtiment 6), 1070 Bruxelles.
    Ouverture des portes à 19 h.

    Les places ne sont pas numérotées.
    LES RÉSERVATIONS PEUVENT SE FAIRE :
    SOIT en versant la somme sur le compte BE12 9795 7515 0892 du Café de La Rue. Merci de bien préciser le nombre de réservations, votre nom, adresse exacte et numéro de téléphone, les cartes d'entrée vous seront adressées moyennant un supplément de 3 € de frais de port par envoi;
    SOIT en les achetant directement au Café de La Rue à l'occasion des concerts....."
    PAF : 30 €
    Etudiants et demandeurs d'emploi : 20 €

    http://www.lecafedelarue.blogspot.be
    +32 473 505 875

  • Café de la Rue : "COVID ne veut pas "

    Le Café de la Rue par Michèle Maquet.jpg

    Intérieur du Café de la Rue, une magnifique photo de Michèle Maquet

    (avec l'autorisation du Café de la Rue)

     

    Le Café de la Rue communique :

    "Voilà, nous avions espéré jusqu'au bout, mais COVID ne veut pas ....

    Au vu de la situation sanitaire dramatique, la Région bruxelloise vient d'annoncer la fermeture des salles de spectacles (entre autres) !

    Nous sommes donc désolés de devoir annuler les deux concerts de GILLES SERVAT prévus  aux dates des 5 et 6 novembre....
    et des deux soirées contées organisées en collaboration avec Contes en Balade, les 13 et 14 novembre. Cela fera la deuxième fois que MARIE THYS se voit "rejetée" par COVID, elle devait déjà venir les 13 et 14 mars !

    Ces soirées étaient programmées dans le cadre du Festival Bruxelles sur Scènes 2020.

    Essayons cependant de rester positifs, même si cela devient de plus en plus difficile, espérons que ce sera partie remise.

    Une pensée pour toutes les personnes impactées par cette décision, et pour tous les autres que ce foutu virus empoisonne.

    Protégez-vous bien, prenez soin de vous, des autres, de nous."

  • Café de la Rue : Saison 2020-2021, on ne baisse pas les bras, mais on reste prudents.

    C’est toujours un plaisir d’entendre le dynamisme de Marie-Noëlle, fondatrice et animatrice du Café de la Rue. Comme les autres, la vie de ce “petit lieu” culturel s’est arrêtée depuis le mois de mars à cause du confinement, les concerts sont annulés jusqu’à la fin de cette saison.

    La situation des artistes ?

    Certains ont un travail complémentaire ou bénéficient d’une protection sociale, mais j’en connais aussi qui n’ont absolument pas d’autres revenus, nous confie Marie-Noëlle, de toutes façons c’est une catastrophe pour la culture en général.

    L’avenir du Café ?

    La programmation de la saison prochaine est déjà en ligne sur le site du Café de La Rue. Ce sera SERGE LLADO, humoriste et chanteur catalan, bien connu pour ses passages chez Michel Drucker, qui ouvrira la saison les 18 et 19 septembre. Le 9 octobre le québécois STEVE NORMANDIN fera son retour dans ce petit lieu où il avait accompagné Paule-Andrée Cassidy dans les années 80. L’événement phare sera le concert de NICOLAS PEYRAC le samedi 17 octobre à l’auditorium Jacques Brel au CERIA. Soirée d’anniversaire des 40 ans du Café de La Rue.  En première partie : BRUNO BREL.  Attention ! Pour les réservations (à ce jour 200 places maximum !) voir le site  www.lecafedelarue.blogspot.be  Comme les années précédentes, le Café de La Rue participera à l’événement “Bruxelles sur Scènes” en accueillant respectivement le célèbre barde breton GILLES SERVAT les 5 et 6 novembre et la conteuse MARIE THYS, en collaboration avec l’association “Conte en balade”, les 13 et 14 novembre.

    Et déjà …. le 1er janvier 2021, c’est avec JOSKE MAELBEEK, BRUNO BREL, la bonne humeur et l’humour bruxellois que ce lieu devenu incontournable à Bruxelles démarrera l’année nouvelle.

    Entre espérance et incertitude.

    Le Café de la Rue veut donc avancer. Il veut fêter son 40e anniversaire mais aussi poursuivre ses objectifs : promouvoir la chanson française, accueillir des artistes confirmés et donner leur chance à de jeunes artistes. Mais le lieu est petit, la salle de concert ne contient que 52 places. Il faut payer les artistes comme il se doit. Programmer des concerts pour un public de 20 personnes est financièrement impossible.

    L’espoir est donc que ce fichu virus soit bien vite sous contrôle pour que le Café de La Rue, comme tant d’autres, puisse poursuivre ses activités.

  • Nicolas Peyrac pour les quarante ans du Café de La Rue le samedi 17 octobre à 20h

    Le Café de la Rue annonce :

     

    En 1980 nous avons organisé le premier concert du Café de La Rue, c’est avec fierté et joie que nous vous invitons à fêter ces 40 années pleines de richesses partagées autour de la culture.
    Nous avons voulu que cet événement soit vécu par le plus de monde possible, et c’est à l’Auditorium J. Brel (CERIA) que nous vous attendons le samedi 17 octobre à 20 h.

    Au programme : NICOLAS PEYRAC  

    (en première partie Bruno Brel).

    Nicolas Peyrac.jpg

    « Les Acoustiques improvisées »

    Nicolas Peyrac est seul avec sa guitare, assis sur un tabouret, juste éclairé d’un projecteur de cinéma.

    La trame, c’est sa vie, son destin, qu’il raconte avec humour en anecdotes et en chansons. « J’en ai un paquet, sourit-il. Mine de rien, j’ai fait 21 albums en quarante ans ». Il rend hommage à ses maîtres, Donovan – « Je lui ai piqué son jeu de guitare » - Brel, Lama, Béart, Etienne Roda-Gil… Il joue quand même ses classiques, « So Far Away From L.A. »,« Mon père »,« Je pars », tout heureux que ses fans les reprennent de bon cœur. Il leur offre aussi plusieurs chansons inédites d'excellente facture, comme «C'était ça ma vie» et «Même s'il n'en reste rien», texte testament qui vous fait monter les larmes aux yeux.

    Auditorium Jacques Brel, Campus du CERIA/COOVI Avenue Emile Gryzon 1 (Bâtiment 6), 1070 Bruxelles.
    Ouverture des portes à 19 h.
    Les places ne sont pas numérotées

    LES RÉSERVATIONS SE FONT :

    SOIT en versant la somme sur le compte BE12 9795 7515 0892 du Café de La Rue. Merci de bien préciser le nombre de réservations, votre nom, adresse exacte et numéro de téléphone, les cartes d'entrée vous seront adressées moyennant un supplément de 3 € de frais de port par envoi;

    SOIT en les achetant directement au Café de La Rue à l'occasion des concerts.

    PAF : 30 €
    Etudiants et demandeurs d'emploi : 20 €

    En cas d'annulation, nous nous engageons à rembourser les places prépayées.



    http://www.lecafedelarue.blogspot.be
    +32 473 505 875

  • Claude Semal et Pascal Chardome au Café de la Rue samedi 19 janvier à 20h30

    Le Café de la Rue annonce :

    Samedi 19 janvier à 20h30

    CLAUDE SEMAL
    et
    PASCAL CHARDOME

     

    unnamed.jpg

     

    "Mélancomique" est un néologisme qui semble avoir été inventé pour lui.


    Personnalité marquante de la scène francophone belge, CLAUDE SEMAL navigue depuis une trentaine d'années entre la chanson, le cinéma et le théâtre et s'est fait connaître aussi bien comme auteur, humoriste, comédien et chroniqueur que comme l'interprète sensible et engagé d'une certaine belgitude.


    Accompagné par Pascal Chardome, Claude Semal chante une vingtaine de chansons principalement extraites du nouveau cd et quelques autres, incontournables, de son répertoire.

    Arrangeur poly-instrumentiste et producteur artistique, PASCAL CHARDOME a à son actif une soixantaine de Cd's, dont Panta Rhei, Didier Laloy, Ialma, Julos Beaucarne, Daria de Martynoff, Raphy, Thibault, etc.

    www.claudesemal.com




    via la chaîne YouTube de Claude Semal

    PAF : Concert + repas : 22 € (étudiants et demandeurs d’emploi : 14 €)

    Concert seul : 12 € (étudiants et demandeurs d’emploi : 6 €)

    Le concert sera précédé à 19 h 30 d’un repas facultatif sur réservation : «Quiches, salade».

    Réservations souhaitées ! 0473/505.875

    OUVERTURE DES PORTES à 19 h 20
    Café de La Rue, 30 rue de la Colonne, 1080 Molenbeek-St-Jean

  • Claire Spineux au Café de la Rue le samedi 17 novembre

    Claire Spineux

    Le Café de la Rue annonce :

    Claire Spineux en concert

    Participation au Festival des Cafés-Théâtres :
    "Bruxelles sur Scènes 2018"

    Pour elle, il n'est pas de chocolat qui ne s'accommode d'une pointe de sel ni d'instant qui ne frôle le sacre d'une chanson.

    Sur un piano en ébullition mijotent des mots piquants, aigres, doux ou sucrés, tandis qu'une pâquerette se hisse au sommet d'un feu d'artifice, le temps d'une mélodie spontanée. Il y a de l'humour tendre, il y a plusieurs degrés comme dans une bière bien belge, et surtout il y a de la simplicité !

    « Avec sa fine plume, elle parle de ce qui la touche au quotidien. Espiègle et directe, elle aborde tous les sujets avec style, justesse et humour » (L’avenir.net – 25/3/2014)

    www.clairespineux.be



                                            via la chaîne YouTube de Claire Spineux

    PAF : Spectacle + repas : 22 € (étudiants et demandeurs d’emploi : 14 €)
    Spectacle seul : 12 € (étudiants et demandeurs d’emploi : 6 €)
    Le spectacle sera précédé à 19 h 30 d’un repas facultatif sur réservation : «Tomates farcies, pommes de terre grenaille»
    Réservations souhaitées ! 0473/505.875 OUVERTURE DES PORTES à 19 h 20

    Des Pass de 20 € seront proposés, ils vous permettront d'assister à 1 représentation 1 fois durant le mois de novembre dans chacune des 16 salles proposées.
    A commander via le site de VisitBrussels (https://visit.brussels/fr/article/cafe-theatres-tickets) (seront envoyés par la Poste) ou disponibles dans chaque salle à l'occasion des concerts.
    Pour les personnes non intéressées par le Pass, le tarif habituel est d'application.

  • Jean-Sébastien Bressy le samedi 15 septembre à 20h30 au Café de la Rue

    Le Café de la Rue annonce:

    Jean-Sébastien Bressy le samedi 15 septembre à 20h30

    unnamed.jpg

     

    Professionnel depuis 1996, Jean-Sé a enchaîné près de 1.000 prestations jusqu’à ce jour, avec 3 albums à son actif.

    Épris de poésie et de musique, Jean-Sé exprime ses talents d’auteur, compositeur, interprète depuis l’âge de douze ans.
    Amoureux des poèmes de Rimbaud et Baudelaire, il possède le répertoire des plus grands sur le bout des lèvres… et des doigts : Brassens, Brel, Lama, Ferré, Ferrat, Renaud…
    Ces maîtres de la chanson française l’inspirent ainsi tout au long de son travail de composition, mais aussi sur scène.



    Jean-Sé propose ainsi un tour de chant composé de chansons personnelles émouvantes, drôles, parfois graves mais toujours relevées d’une pointe d’humour attendrissante.
    Sa présence capte l’auditoire et la virtuosité de son jeu sert remarquablement la finesse des textes chantés.

    un site internet


    PAF : Concert + repas : 22 € (étudiants et demandeurs d’emploi : 14 €). 
    Concert seul : 12 € (étudiants et demandeurs d’emploi : 6 €).

    Le concert sera précédé à 19 h 30 d’un repas facultatif sur réservation : «Chicons au gratin, purée de pommes de terre».

    Réservations souhaitées ! 0473/505.875

    OUVERTURE DES PORTES à 19 h 20

    Café de La Rue, 30 rue de la Colonne,
    1080 Molenbeek-St-Jean

  • Samedi 14 avril 2018 au Café de la Rue à 21 h Jean-François MALJEAN rend hommage à Pierre Rapsat : "Entre rêves et illusions"

    Le Café de la Rue annonce :

    Jean-François MALJEAN rend hommage à Pierre Rapsat :
    "Entre rêves et illusions"

    unnamed (5).jpg

    15 ans après la disparition de PIERRE RAPSAT,
    JEAN-FRANÇOIS MALJEAN rend hommage à son ami et mentor musical en reprenant ses plus beaux thèmes au piano.

    16 chansons parmi les plus connues ont été sélectionnées mêlant des titres de toutes les époques. Une découverte, « Le plaisir des yeux », une pépite que Pierre a écrite juste avant son décès, à ce jour jamais sortie. Une chanson à la mélodie envoûtante, un texte lumineux.

    le site de Jean-François Maljean


                                                          via YouTube Teamforaction

    PAF : Spectacle + repas : 22 € (étudiants et demandeurs d'emploi : 14 €)
    Spectacle seul : 12 € (étudiants et demandeurs d'emploi : 6 €)
    Le spectacle sera précédé à 20 h d'un repas facultatif sur réservation : «Pilaf de dinde aux saveurs indiennes».

    Réservations souhaitées ! 0473/505.875
    OUVERTURE DES PORTES à 19 h 50
    Café de La Rue, 30 rue de la Colonne
    1080 Molenbeek-St-Jean

  • FANTINE LEPREST au Café de la Rue samedi 24 février 2018 à 21 h

    Le Café de la Rue annonce :

    Samedi 24 février 2018 à 21 h

    fantine.jpg

    FANTINE LEPREST
    accompagnée de SÉBASTIEN BENNETT

    « La douceur et la brutalité des crayons de Fantine se rencontrent au fil de ses textes où, dans une atmosphère intimiste, voix et guitare métissent les notes de couleurs parisiennes, à la bossa, au groove, à l'afro et au blues. Elle se place en digne héritière de la tradition française des chansons réalistes. Sans aucun doute se fera-t-elle un prénom dans le petit monde de la chanson » (scenesdunord.com).

    « Chanteuse, certainement, mais avec l'autorité qu'elle a dès qu'elle met un pied sur scène, je dirais que c'est une artiste. Compositrice, c'est sûr, elle transpire la musique. Auteur, elle est largement à la hauteur. Bref, vous êtes des chanceux de pouvoir aller voir un spectacle de cette grande personne qui, comme tous les « grands » côtoie le doute sans y sombrer, pour nous proposer un réconfort rapprochant.
    C'est une belle humaine, Fantine ! » JEHAN, octobre 2012



    http://demesnouvelles.wifeo.com/fantine-leprest.php

    http://www.nosenchanteurs.eu/index.php/2014/06/07/roujan-2014-fantine-lautre-leprest/

    PAF : Concert + repas : 22 € (étudiants et demandeurs d'emploi : 14 €)
    Concert seul : 12 € (étudiants et demandeurs d'emploi : 6 €)

    Le concert sera précédé à 20 h d'un repas facultatif sur réservation : «Gratin de poisson, salade ».

    Réservations souhaitées ! 0473/505.875
    OUVERTURE DES PORTES à 19 h 50

  • Au Café de la Rue le samedi 27 janvier 2018 à 16 h ! ANNICK ROUX et YVES UZUREAU « Ces chansons qui sont nées quelque part » Le journal de Brassens chanté.

    Le Café de la Rue annonce :

    le samedi 27 janvier 2018 à 16 h !

    ANNICK ROUX  et YVES UZUREAU
    « Ces chansons qui sont nées quelque part »
    Le journal de Brassens chanté.

    unnamed.jpg

    d'après le Journal de Georges Brassens / Adaptation de Jean-Paul Liégeois

    Et si nous ne connaissions pas encore tout de Brassens, de ses chansons ?

    C'est dans des cahiers d'écolier et des carnets de toutes sortes que, pendant des décennies, il a noté tout ce qui lui " passait par la tête ". Notamment dans le Journal qu'il a tenu de 1963 à 1981. C'est dans ce Journal qu'ont surgi les premiers vers et ébauches de plus de quarante de ses chansons.

    Un jour de mai 1966, par exemple, sur une feuille à petits carreaux du Journal, Brassens a posé ces mots : " Parlez-moi d'amour, je vous fous mon poing sur la gueule ! " On connaît la suite : ce vers deviendra le leitmotiv de la chanson Sauf le respect que je vous dois.




    Sur scène, Annick ROUX et Yves UZUREAU mettent en lumière, en musique et en voix une vingtaine de chansons nées dans le Journal de Brassens. Leur interprétation, intense et singulière, résonne comme une redécouverte.
    Nous ne sommes pas près d'en avoir fini avec Brassens !


    http://www.nosenchanteurs.eu/index.php/2015/11/27/le-journal-de-brassens-a-present-chante/

    le site d'Yves Uzureau

    Etudiants et demandeurs d'emploi : 6 €

    Réservations souhaitées ! 0473/505.875

    PAF : Spectacle  : 12 €

    OUVERTURE DES PORTES à 15 h 30
    Café de La Rue,
    30 rue de la Colonne, 1080 Molenbeek-St-Jean.