Molenbeek, un amoureux au coeur léger

20190718_154726 (3).jpg

Près du carrefour entre le boulevard Louis Mettewie et la chaussée de Ninove, une borne sert de support à un amoureux.

Pancakes ? Est-il Québécois ou Canadien ou encore Nord-Américain ? Aime-t-il la culture américaine au point d’oublier le mot « crêpe » ?

L’expression « Mi amor » traduit-elle ses origines latines ou est-elle simplement l’expression d’un tempérament bouillant et heureux ? Mystère !

Si l’auteur ne nous a pas laissé sa plus belle écriture, il nous a laissé un message qui nous fait sourire. En ces temps plutôt sombres, cela fait du bien.

Christophe Collard

Les commentaires sont fermés.