Sudinfo Molenbeek

  • Une jolie silhouette sur une célèbre boîte verte

    IMG_20201106_141916 (2).jpg

    Tout le monde connaît ces célèbres boîtes vertes de l'asbl  Les Petits Riens. Elles recueillent les vêtements que nous ne portons plus. Elles font tourner l'économie sociale. Certains vêtements sont reconditionnés et proposés à la vente dans les magasins de l'asbl. D'autres sont recyclés.

    IMG_20201107_141151 (2).jpg

    On peut déplorer que ces fameux containers soient utilisés comme dépôt clandestin. Ne soyons pas trop chagrins, ils peuvent servir aussi de support à l'expression artistique comme cette jolie silhouette apposée sur le métal vert.

    Christophe Collard

    le site des petits riens : ici

    la page Facebook : ici

  • Le Migratie Museum Migration organise un concours photo

    IMG_20201106_142855 (2).jpg

    Le Migratie Museum Migration BXL organise un concours photo.

    Le thème : l'automne.

    Déposez vos photos sur le page Facebook du musée.

    Page Facebook du musée : ici

    Site internet du musée : ici

     

     

  • La collecte des encombrants de ce 7 novembre est annulée

    FILE0401.JPG

    La page Facebook I like Molenbeek annonce :

    "Avis à la population

    Annulation de la collecte d’encombrants prévue ce samedi 7 novembre
    Veuillez noter que la collecte d’encombrants domestiques prévue dans la rue des Fuchsias ce samedi 7 novembre est annulée en raison des mesures sanitaires en vigueur actuellement pour limiter la propagation du coronavirus.
     
    Merci pour votre attention."
  • Molenbeek, un amoureux au coeur léger

    20190718_154726 (3).jpg

    Près du carrefour entre le boulevard Louis Mettewie et la chaussée de Ninove, une borne sert de support à un amoureux.

    Pancakes ? Est-il Québécois ou Canadien ou encore Nord-Américain ? Aime-t-il la culture américaine au point d’oublier le mot « crêpe » ?

    L’expression « Mi amor » traduit-elle ses origines latines ou est-elle simplement l’expression d’un tempérament bouillant et heureux ? Mystère !

    Si l’auteur ne nous a pas laissé sa plus belle écriture, il nous a laissé un message qui nous fait sourire. En ces temps plutôt sombres, cela fait du bien.

    Christophe Collard

  • Café de la Rue : "Le concert de Nicolas Peyrac est reporté en 2021"

    unnamed.jpg

    Le Café de la Rue communique :

    " Bien malgré notre volonté, le concert de NICOLAS PEYRAC prévu ce 17 octobre est à nouveau reporté (COVID-19 oblige ...) ....
    cette fois à la date du vendredi 12 mars 2021.

    Impossible bien sûr de dire à ce jour si nous pourrons dépasser les 200 personnes autorisées, si nous serons obligés d'annuler, d'à nouveau reporter ....
    Si vous êtes réellement intéressés il est donc prudent de commander vos places dès à présent....
    En cas d'annulation, nous nous engageons à rembourser les places prépayées.
    Pour les personnes qui désirent reporter, les cartes vendues restent bien sûr valables.

    En 1980 nous avions organisé le premier concert du Café de La Rue, c’est avec fierté et joie que nous vous invitons à fêter ces 40 années pleines de richesses partagées autour de la culture.
    Nous avons voulu que cet événement soit vécu par le plus de monde possible, et c’est à l’Auditorium J. Brel (CERIA) que nous vous attendons le vendredi 12 mars 2021 à 20 h…..

    NICOLAS
    PEYRAC « Les Acoustiques improvisées ».
    Nicolas
    Peyrac est seul avec sa guitare, assis sur un tabouret, juste éclairé d’un projecteur de cinéma.
    La trame, c’est sa vie, son destin, qu’il raconte avec humour en anecdoctes et en chansons. « J’en ai un paquet, sourit-il. Mine de rien, j’ai fait 21 albums en quarante ans ». Il rend hommage à ses maîtres, Donovan – « Je lui ai piqué son jeu de guitare » - Brel, Lama, Béart, Etienne Roda-Gil… Il joue quand même ses classiques, « So Far Away From L.A. »,« Mon père »,« Je pars », tout heureux que ses fans les reprennent de bon coeur. Il leur offre aussi plusieurs chansons inédites d'excellente facture, comme «C'était ça ma vie» et «Même s'il n'en reste rien», texte testament qui vous fait monter les larmes aux yeux.

    Auditorium Jacques Brel, Campus du CERIA/COOVI Avenue Emile Gryzon 1 (Bâtiment 6), 1070 Bruxelles.
    Ouverture des portes à 19 h.

    Les places ne sont pas numérotées.
    LES RÉSERVATIONS PEUVENT SE FAIRE :
    SOIT en versant la somme sur le compte BE12 9795 7515 0892 du Café de La Rue. Merci de bien préciser le nombre de réservations, votre nom, adresse exacte et numéro de téléphone, les cartes d'entrée vous seront adressées moyennant un supplément de 3 € de frais de port par envoi;
    SOIT en les achetant directement au Café de La Rue à l'occasion des concerts....."
    PAF : 30 €
    Etudiants et demandeurs d'emploi : 20 €

    http://www.lecafedelarue.blogspot.be
    +32 473 505 875

  • Cimetière de Molenbeek archives photographiques 2014

    FILE0511 (2).JPG

    Le cimetière de Molenbeek (archives photographiques 2014) à découvrir ou à redécouvrir ici.

  • Café de la Rue : "COVID ne veut pas "

    Le Café de la Rue par Michèle Maquet.jpg

    Intérieur du Café de la Rue, une magnifique photo de Michèle Maquet

    (avec l'autorisation du Café de la Rue)

     

    Le Café de la Rue communique :

    "Voilà, nous avions espéré jusqu'au bout, mais COVID ne veut pas ....

    Au vu de la situation sanitaire dramatique, la Région bruxelloise vient d'annoncer la fermeture des salles de spectacles (entre autres) !

    Nous sommes donc désolés de devoir annuler les deux concerts de GILLES SERVAT prévus  aux dates des 5 et 6 novembre....
    et des deux soirées contées organisées en collaboration avec Contes en Balade, les 13 et 14 novembre. Cela fera la deuxième fois que MARIE THYS se voit "rejetée" par COVID, elle devait déjà venir les 13 et 14 mars !

    Ces soirées étaient programmées dans le cadre du Festival Bruxelles sur Scènes 2020.

    Essayons cependant de rester positifs, même si cela devient de plus en plus difficile, espérons que ce sera partie remise.

    Une pensée pour toutes les personnes impactées par cette décision, et pour tous les autres que ce foutu virus empoisonne.

    Protégez-vous bien, prenez soin de vous, des autres, de nous."

  • Café de la Rue : Saison 2020-2021, on ne baisse pas les bras, mais on reste prudents.

    C’est toujours un plaisir d’entendre le dynamisme de Marie-Noëlle, fondatrice et animatrice du Café de la Rue. Comme les autres, la vie de ce “petit lieu” culturel s’est arrêtée depuis le mois de mars à cause du confinement, les concerts sont annulés jusqu’à la fin de cette saison.

    La situation des artistes ?

    Certains ont un travail complémentaire ou bénéficient d’une protection sociale, mais j’en connais aussi qui n’ont absolument pas d’autres revenus, nous confie Marie-Noëlle, de toutes façons c’est une catastrophe pour la culture en général.

    L’avenir du Café ?

    La programmation de la saison prochaine est déjà en ligne sur le site du Café de La Rue. Ce sera SERGE LLADO, humoriste et chanteur catalan, bien connu pour ses passages chez Michel Drucker, qui ouvrira la saison les 18 et 19 septembre. Le 9 octobre le québécois STEVE NORMANDIN fera son retour dans ce petit lieu où il avait accompagné Paule-Andrée Cassidy dans les années 80. L’événement phare sera le concert de NICOLAS PEYRAC le samedi 17 octobre à l’auditorium Jacques Brel au CERIA. Soirée d’anniversaire des 40 ans du Café de La Rue.  En première partie : BRUNO BREL.  Attention ! Pour les réservations (à ce jour 200 places maximum !) voir le site  www.lecafedelarue.blogspot.be  Comme les années précédentes, le Café de La Rue participera à l’événement “Bruxelles sur Scènes” en accueillant respectivement le célèbre barde breton GILLES SERVAT les 5 et 6 novembre et la conteuse MARIE THYS, en collaboration avec l’association “Conte en balade”, les 13 et 14 novembre.

    Et déjà …. le 1er janvier 2021, c’est avec JOSKE MAELBEEK, BRUNO BREL, la bonne humeur et l’humour bruxellois que ce lieu devenu incontournable à Bruxelles démarrera l’année nouvelle.

    Entre espérance et incertitude.

    Le Café de la Rue veut donc avancer. Il veut fêter son 40e anniversaire mais aussi poursuivre ses objectifs : promouvoir la chanson française, accueillir des artistes confirmés et donner leur chance à de jeunes artistes. Mais le lieu est petit, la salle de concert ne contient que 52 places. Il faut payer les artistes comme il se doit. Programmer des concerts pour un public de 20 personnes est financièrement impossible.

    L’espoir est donc que ce fichu virus soit bien vite sous contrôle pour que le Café de La Rue, comme tant d’autres, puisse poursuivre ses activités.

  • Nicolas Peyrac pour les quarante ans du Café de La Rue le samedi 17 octobre à 20h

    Le Café de la Rue annonce :

     

    En 1980 nous avons organisé le premier concert du Café de La Rue, c’est avec fierté et joie que nous vous invitons à fêter ces 40 années pleines de richesses partagées autour de la culture.
    Nous avons voulu que cet événement soit vécu par le plus de monde possible, et c’est à l’Auditorium J. Brel (CERIA) que nous vous attendons le samedi 17 octobre à 20 h.

    Au programme : NICOLAS PEYRAC  

    (en première partie Bruno Brel).

    Nicolas Peyrac.jpg

    « Les Acoustiques improvisées »

    Nicolas Peyrac est seul avec sa guitare, assis sur un tabouret, juste éclairé d’un projecteur de cinéma.

    La trame, c’est sa vie, son destin, qu’il raconte avec humour en anecdotes et en chansons. « J’en ai un paquet, sourit-il. Mine de rien, j’ai fait 21 albums en quarante ans ». Il rend hommage à ses maîtres, Donovan – « Je lui ai piqué son jeu de guitare » - Brel, Lama, Béart, Etienne Roda-Gil… Il joue quand même ses classiques, « So Far Away From L.A. »,« Mon père »,« Je pars », tout heureux que ses fans les reprennent de bon cœur. Il leur offre aussi plusieurs chansons inédites d'excellente facture, comme «C'était ça ma vie» et «Même s'il n'en reste rien», texte testament qui vous fait monter les larmes aux yeux.

    Auditorium Jacques Brel, Campus du CERIA/COOVI Avenue Emile Gryzon 1 (Bâtiment 6), 1070 Bruxelles.
    Ouverture des portes à 19 h.
    Les places ne sont pas numérotées

    LES RÉSERVATIONS SE FONT :

    SOIT en versant la somme sur le compte BE12 9795 7515 0892 du Café de La Rue. Merci de bien préciser le nombre de réservations, votre nom, adresse exacte et numéro de téléphone, les cartes d'entrée vous seront adressées moyennant un supplément de 3 € de frais de port par envoi;

    SOIT en les achetant directement au Café de La Rue à l'occasion des concerts.

    PAF : 30 €
    Etudiants et demandeurs d'emploi : 20 €

    En cas d'annulation, nous nous engageons à rembourser les places prépayées.



    http://www.lecafedelarue.blogspot.be
    +32 473 505 875

  • BRIGITTE THIBAUT (TIMA) le samedi 22 juin 2019 à 20h30 au Café de la Rue

    Le Café de la Rue annonce :

     

    unnamed.jpg

    BRIGITTE THIBAUT, ou TIMA, c'est la maman de Boris Motte, finaliste de la saison 3 de « The Voice ».

    Brigitte a une longue carrière derrière elle.
    Elle a chanté trois ans dans la rue et a fait les premières parties de grands artistes tels que Claude François et Charles Aznavour.

    En 2004, suite à un accident de voiture, elle arrête sa carrière. Depuis, elle n’était plus remontée sur scène et n’était même pas au courant de sa participation à The Voice Belgique.
    Boris l’a en effet inscrite sans la prévenir. Ça a été un déclic pour elle. "Quand j’ai vu que les gens étaient impressionnés par ma voix, la passion est revenue en moi ".

    NDLR : « Tima a été l'une des premières à chanter au Café de La Rue. Je l’avais entendue dans la rue Neuve en 1982 ( ?) et sa voix m’avait tellement impressionnée que je l’ai invitée à chanter dans ce petit lieu. Je l’ai recherchée durant plus de 35 ans, retrouvée par belle et pure coïncidence il y a 1 an, je vous invite à partager avec moi son retour ».

    https://www.rtbf.be/auvio/detail_brigitte-thibaut-et-maintenant?id=2097921

    PAF : Concert + repas : 22 € (étudiants et demandeurs d’emploi : 14 €)
    Concert seul : 12 € (étudiants et demandeurs d’emploi : 6 €)
    Le concert sera précédé à 19 h 30 d’un repas facultatif sur réservation : «Salade César»

    Réservations souhaitées ! 0473/505.875

    OUVERTURE DES PORTES à 19 h 20