la rue

  • Au Café de La Rue

    café, La Rue, rue, colonne, chanson française, asbl, Molenbeek, culture,

     

    Fin novembre, les Conteurs en ballade organisaient leur fameux spaghetti conte au Café de la Rue, rue de la Colonne à Molenbeek. En entrée ( pour reprendre les mots des organisateurs), nous avons pu entendre les contes de Christine Horman, suivi du célèbre spaghetti de Marie-Noëlle, et pour dessert, les contes d'Emmanuel De Loeul. La soirée fut réussie, des conteurs au spaghetti. En sus, nous nous adressons un petit coup de coeur à Christine Horman pour la chaleur de sa voix, ses mots qui font naître des images et ses "histoires" qui nous font rire ou nous interpellent.

    Nous aurions pu en rester là, sauf que nous tombons sous le charme du lieu. Passer la porte du Café de la Rue, c'est faire un saut dans le temps. Nous sommes dans les années trente. Il y a une atmosphère. Le mobilier, l'éclairage sont simples mais il y a une présence. Ce lieu est authentique. Il y a aussi les affiches des année septante, celles de la contestation de la construction du métro. Des maisons ont été rasées. Des gens ont été déracinés ! Les affiches parlent encore. Le Café de La Rue ne laisse pas indifférent.

    Il n'est pas qu'un lieu de Mémoire. C'est aussi un lieu de Culture. La chanson française y a droit de cité. Le mercredi 31 décembre, un réveillon est organisé dans l'esprit du Cabaret du Chat Noir. Peut-être y a t-il encore de la place ? Il faut mieux réserver. Si vous n'êtes pas libres, le blog du Café de la Rue vous propose déjà des concerts pour l'année qui vient. Un lieu à découvrir, dans le cadre des activités qui sont proposées, vous ne le regretterez pas !

    #ChristopheCollard

     

     

  • Au Jardin Urbain, l'amitié y pousse aussi !

    jardin,urbain,molenbeek,asbl,la rue

    (de g. à dr. Héba, animatrice, Rita, William et Yvette, le temps d'un café)

     

    Le Jardin Urbain est ouvert tous les mercredis et samedis de 14h à 17h (attention pas ce 1er novembre). malgré la pluie, ils étaient présents. Yvette s'affairait à planter les bulbes du printemps. Heba aérait le compost à coups de fourche. Tandis qu'elle m'accueillait et répondait à mes questions, William prenait le relais. Rita veillait à la préparation du café. L'amitié y pousse dans ce jardin !

    jardin,urbain,molenbeek,asbl,la rue

    C'est la fin de la saison pour les fruits et les légumes. Il reste quelques framboises et quelques légumes. Un arbuste a pris une belle teinte automnale. Ce n'est pourtant pas une saison morte, explique Heba. Il faut ranger le matériel. La brouette est pleine de feuilles mortes, prêtes à alimenter le compost. L'animatrice du Jardin pense aussi aux ateliers qu'elle va initier prochainement avec des jeunes d'une école de devoir. William aimerait construire un auvent pour boire le café à l'abri. Heba lui rappelle d'aborder la question à la prochaine réunion. Si les légumes et les plantes poussent dans le respect de l'environnement, le Jardin fait aussi croître l'humain. Les membres du Jardin animaient un stand à MolenGreen. Yvette m'avait présenté les légumes du jardin. Nous avons pu dégusté une bonne soupe. Nous avons reçu des explications pour bien composter. Tout cela se prépare !

    jardin,urbain,molenbeek,asbl,la rue

    Le café est servi. Deux petites voisines viennent déposer des épluchures dans le compost. Ils sont invitées à partager une galette. Une voisine arrive. Elle raconte l'agriculture de son pays, l'Algérie. Elle préfère cuisiner plutôt que de cultiver. Le lien social y pousse aussi dans ce jardin.

    jardin,urbain,molenbeek,asbl,la rue

    Le Jardin Urbain est géré par un comité de gestion. C'est un projet initié par l'asbl La Rue. Vous trouverez des infos sur le site de l'asbl. Vous pouvez vous inscrire à la newsletter du Jardin. Il y a aussi la présentation d'un cahier pédagogique.

    N'hésitez pas à visiter le Jardin, l'accueil est sympa.

    Christophe Collard