culture - Page 2

  • Juifs du Maroc dans les années 50 jusqu'au 25 mars à la Maison des Cultures et de la Cohésion Sociale

    20170314_154401.jpg

    La Maison des Cultures et de la Cohésion Sociale porte bien son nom en accueillant l'exposition "Juifs du Maroc" dans les années 50 . Elle présente le travail de Zédé Schulmann qui, dans les années 1950, a créé  une mémoire photographique de la culture juive au Maroc. Des clichés de toute beauté qui nous saisissent à travers le temps et les cultures.

    En effet, presque septante années plus tard, le visiteur découvre avec émotion la beauté des visages de ces jeunes femmes. Ces photographies, certes en noir et blanc, laissent entrevoir la richesse et la beauté des costumes traditionnelles. D'autres sont également surprenantes montrant une population plus précarisée ou besognant avec un matériel rudimentaire.

    Cette exposition est accompagnée de textes d'élèves du Lycée Guy Cudell de Saint-Josse-ten-Noode présentant les cultures juives et musulmanes. Des élèves de classe DASPA (Dispositif d'accueil et de scolarisation des primo-arrivants) de ce même établissement exposent également des calligraphies dans des tableaux colorés. Il faut encore associer à cette exposition le Musée Juif de Belgique ainsi que le Centre de la Culture Judéo-Marocaine.

    20170314_154422.jpg

    Le vivre ensemble passe certainement par une meilleure connaissance de notre culture et de celle des autres. Dans ce travail de connaissance ou de reconnaissance mutuelle, c'est une merveilleuse idée que d'avoir associé à ces photos en noir et blanc d'un autre temps les textes et tableaux de jeunes issus des cultures d'aujourd'hui. Une superbe initiative.

    Christophe Collard

     

  • Du mouvement avec l'oeuvre de Thierry Bontridder à la station de Metro Delacroix

    DSCI0130.JPG

    Cohérences de Thierry Bontridder

    Le métro de Bruxelles est une véritable galerie d'art ( lien vers l'art à Bruxelles passe aussi par le métro), en voici encore un exemple avec "Cohérences" (2006) l'oeuvre de Thierry Bontridder à la station Delacroix. Cette station se situe à Molenbeek, à la frontière avec la commune d'Anderlecht, juste avant de franchir le canal.

    Dans les deux directions, l'artiste a représenté une oeuvre en mouvement. En effet, les formes créées par l'agencement des câbles évoluent de tableau en tableau. La sculpture murale, d'après le commentaire de l'artiste sur son site, illustre le mouvement de chaque individu qui voyage dans ce métro ou ailleurs. Même s'il n'y a que deux formes en mouvement, chacune d'elles signifie que chaque être est unique et qu'il se déploie dans l'espace à son rythme.


    C'est donc une oeuvre qui invite à la réflexion réflexion et à se réapproprier son propre voyage. On peut à la fois admirer et philosopher dans le métro bruxellois !

    Christophe Collard

  • Une réussite pour la première du Molenbeek Chamber Orchestra

    Karreveld MCO.jpg

    via la page facebook du MCO

    Ce dimanche 6 mars avait lieu au château du Karreveld la première du Molenbeek Chamber Orchestra. Ce concert s'inscrivait dans la programmation du Karreveld classic. En effet, un dimanche après-midi par mois, un concert de musique classique est proposé au château de 15h00 à 16h00 (lien pour le prochain concert). Cette première fut une réussite. Déjà, un public nombreux et varié s'était déplacé. Il a découvert un ensemble qui avait du plaisir à jouer. La première oeuvre, celle de Mozart (Wolfgang Amadeus Mozart, Divertimento K 136 “Salzburg Symphony n°1”), était printanière, une sorte de joie simple, "une partition écrite sur un coin de table avec des amis" comme l'a présentée Corentin Faure membre du MCO. La deuxième, celle de Dvořák  (Antonin Dvořák, Sérénade - Serenade op.22) était plus dense et plus complexe avec un thème porteur rapidement identifié. Ce fut un beau moment d'écoute en toute convivialité pour reprendre la formule du "Karreveld classic".

    A l'issue du concert, Corentin Faure a eu la gentillesse de répondre à  quelques questions.

    Comment avez-vous vécu cette première ?

    Cette première pour le MCO à été un moment stressant mais fort en émotions: c'est l'aboutissement de près d'un an de travail sur ce projet et les retours que nous ont fait les auditeurs nous donnent du baume au coeur et toute l'énergie nécessaire pour continuer cette aventure. Bien sûr nous restons conscients qu'il reste encore un long chemin à parcourir, musicalement mais plus nous aurons l'occasion de travailler entre nous et de nous produire en public et plus notre niveau musical s'élèvera. Il reste également à peaufiner notre communication autour des événements auxquels participe le MCO et à se démener pour trouver d'autres lieux prêts à nous accueillir pour un concert.

    Comment est né le MCO ?

    Cet orchestre est né de deux postulats: Le premier était de savoir par quel moyen rajeunir le public de la musique classique et partager notre passion avec ceux qui pensent que la musique classique est réservée à une élite. Le second, après les attaques de Bruxelles et Paris et le "Molenbeek Bashing" qui s'en est suivit dans les médias, fut de tout faire pour redorer l'image de notre commune et de montrer qu'ici plus qu'ailleurs nous savons que le «vivre ensemble» est possible et que la mixité culturelle peut être une richesse féconde.

    Quelle est la prochaine étape ?

    La prochaine étape pour le MCO sera la mise en musique d'un spectacle de danse le 22 mars à la Maison des Cultures de Molenbeek. J'aime croire qu'en diversifiant nos projets et en continuant notre travail consciencieux nous pourrons offrir un peu de bonheur et de réconfort à nos concitoyens en leur offrant des concerts qui n'auraient rien à envier aux "ceux du centre ville"!

    Souhaitons bon vent au Molenbeek Chamber Orchestra. Pour le rejoindre et le soutenir dans ses différents projets, vous pouvez  "aimer" sa page facebook.

    Christophe Collard

  • Premier concert du Molenbeek Chamber Orchestra dimanche 5 mars au château du Karreveld.

    mco 2.jpg

    Le Molenbeek Chamber Orchestra (MCO) donnera son premier concert le dimanche 5 mars au château du Karreveld.

    Le MCO, dans sa communication, se présente comme une “ réponse aux tragiques événements de Paris et Bruxelles parce qu'ici plus qu'ailleurs nous savons que le «vivre ensemble» est possible et que la mixité culturelle peut être une richesse féconde”.

    Au programme : Wolfgang Amadeus Mozart, Divertimento K 136 “Salzburg Symphony n°1” (1772) et Antonin Dvořák, Sérénade - Serenade op.22 (1875).

    Dimanche 5 mars 2017 de 15h00 à 16h00

    Salon de thé et pâtisseries 14h00 à 17h30

    Château du Karreveld 3 avenue Jean de la Hoeselaan 1080 Molenbeek

    Entrée : 8 euros, senior - étudiant : 5 euros, gratuit mineur et étudiant en art.

    Info : info@karreveld-classic.be

    Page facebook du MCO

  • Les apprentis du feu à La Fonderie

    la nuit, olivier faïk

    La nuit d'Olivier Faïk, bronze à la cire perdue

    La Fonderie propose une nouvelle exposition temporaire jusqu'au 4 décembre 2016 : les apprentis du feu. Depuis 10 ans, le musée du travail et de l'industrie organise des stages autour de la forge, du bronze à la cire perdue, de la création de bijoux ou d'assemblage de métaux de récupération. Ces ateliers sont organisés en lien avec l'asbl Feu & Fer depuis neuf ans.

    La scénographie est très belle. L'espace est bien ouvert pour que le visiteur puisse découvrir les différentes oeuvres des artistes et/ou des stagiaires. Il y a aussi un aspect didactique. En effet, films et photos présentent les différents sculptures ou bijoux. Outils, creuset, progression à la cire perdue, tente touareg sont également proposés. La pédagogie est alliée au plaisir des yeux.

    La Fonderie est un lieu à découvrir tant pour ses expositions temporaires que pour ses stages mais aussi pour son exposition permanente qui allie cette même pédagogie et ce même plaisir des yeux. Il faut encore y ajouter les différents parcours guidés, les publications et le cadre qui mérite déjà une visite. Ce musée propose tout au long de l'année une foule d'activités à des prix démocratiques et accessibles à différents publics.

    Pour rappel, le musée du travail et de l'industrie est gratuit le premier dimanche du mois de 14h à 17h. Pour plus de renseignements, le site internet de La Fonderie.

    Galerie photos de l'exposition

    Christophe Collard

     

  • Etoile musette au Café de la Rue le samedi 17 septembre

    la valse, musette, étoile, café, rue, Molenbeek

    Le Café de la Rue annonce :

     

    Samedi 17 septembre 2016 à 21 h

    au Café de La Rue 30 rue de la Colonne, 1080 Bruxelles

    RAQUEL GIGOT

    DICK VAN DER HARST

    ARNAUD DEGIMBE

     


     

    "L'Histoire de la Valse Musette"

    C'est un voyage musical et chronologique à travers lequel nous allons vous faire découvrir la naissance d'un genre musical : le Musette, et plus précisément, la Valse Musette.        

                                                           

    Etoile Musette vous plonge dans le Paris des 19ème et 20ème siècles, dans les guinguettes, dans les bals, rue de Lappe... là où se sont côtoyés, disputés et ensuite réunis Auvergnats, Italiens, Manouches, pour nous offrir le fruit de leur passion musicale.                                

     

    Valse, java, bourrée, mazurka, polka, tarentelle ...    

                                   

    Le Musette est à Paris ce que le Tango est à Buenos Aires et le Jazz à New Orléans.  Nous remonterons à ses origines tant d'un point de vue culturel que géographique.    

     
    Infos et réservations : 0473/505.875
    lecafedelarue@hotmail.com
     

    Programme complet: http://lecafedelarue.blogspot.be

     Concert + repas : 20 € (étudiants et demandeurs d'emploi : 14 €)
    Concert seul : 12 € (étudiants et demandeurs d'emploi : 6 €)

    OUVERTURE DES PORTES à 19 h 50

    Repas facultatif à 20 h, sur réservation :
    «Moelleux de porc au romarin, ratatouille niçoise, grenailles»

    Concert à 21 h

  • Les activités de La Fonderie en septembre

    Molenbeek, La Fonderie, patrimoine, culture

    détail fresque murale rue Comte de Flandre

     

    La Fonderie annonce :

    Nouvelle expo

    Inaugurée ce vendredi 26 août, l'exposition De taal van metaal - les apprentis du feu aura demandé 10 ans de préparation : 10 ans de stage dont 9 organisés en partenariat avec l'asbl Feu et Fer, 10 ans de production souvent de très grande qualité, plus de 120 objets exposés et près de 50 exposants, un catalogue gratuit et de nombreuses occasions de rencontrer les apprentis et leurs formateurs ...

    Rentrée scolaire

    Pour la rentrée, La Fonderie propose aux enseignants des classes de primaire deux nouvelles activités : la première est une animation dans notre musée sur le thème de la révolution industrielle. Les élèves des classes de 5e et de 6e exploreront des facettes de cette période de l'histoire si importante pour Bruxelles. La seconde activité est une animation en déplacement réalisée en partenariat avec le Musée de la Ville de Bruxelles, reliant la Grand Place aux Vieux Molenbeek: Bruxelles, de l'artisanat médiéval à l'industrie moderne.

    Nos activités sont souvent proposée gratuitement ou à bas prix aux écoles de la Communauté française. Les prix bas ou la gratuité sont garantis jusqu'à la fin de l'année 2016. Pour consulter l'ensemble de l'offre scolaire.

    Journées du Patrimoine

    Comme chaque année, La Fonderie participe activement aux Journées du Patrimoine à Bruxelles en vous proposant des parcours en ville et des visites guidées emblématiques du thème choisi par la Région de Bruxelles-Capitale. En 2016: recyclage des styles ! Du quartier des fabriques à Tour & Taxis en passant par le quartier anderlechtois de Cureghem, suivez nos guides à la découverte d'un patrimoine étonnant. Pour le programme de samedi 17 et dimanche 18 septembre.

    En vrac La Fonderie, c'est ...

    Un abonnement à 30 euros qui vous permettra durant un an de suivre tous nos parcours et d'accéder au musée sans débourser un cent de plus !

    Des expositions accessibles gratuitement chaque premier dimanche du mois (le dimanche 4 septembre: exposition permanente, de taal van metaal - les apprentis du feu en présence des exposants, apprentis et formateurs.

    Des parcours (visites guidées) à pied et en bateau organisés sur demande pour les groupes, toute l'année

    Des stages en travail du métal, dans notre jardin, pour ados et adultes

    Une offre variée d'activités pour les écoles

    Des publications

    Les collections du Musée bruxellois des industries et du travail, dans lesquelles nous puisons pour vous proposer des expositions riches et variées.

    Des services au public comme le centre de documentation ou la photothèque.

  • Viva la Musica, fête de la musique château du Karreveld Molenbeek

    20160619_171639_002 (2).jpg

    Il y avait du soleil ce dimanche au château du Karreveld pour la fête de la musique. Elle avait déjà cette année les couleurs de l'Italie. En effet, elle était programmée dans le cadre des festivités organisées par la commune de Molenbeek pour le 70e anniversaire de l'immigration italienne en Belgique. Elle s'est donc tout naturellement intitulée "Viva la Musica".

    20160619_175317.jpg

    L'ambiance était au rendez-vous. Dans le public venu en nombre, la communauté italienne était bien représentée. Avec l'accent chantant de la langue, quelques spécialités culinaires, une programmation toute italienne, cela a donc chanté en italien dans la cour du château. Mais le public a aussi dansé la tarentelle emmenée par Emanuela Lodato, une autre danse plus débridée avec Riso Patate n' Folk ou encore reggae-ska avec The Bluebeaters. Ce dimanche après-midi Molenbeek était immanquablement plus au Sud !

    20160619_210945_001 (2).jpg

    Christophe Collard

  • Vendredi 20 mai et samedi 21, deux concerts au Café de la Rue

    brussels, jazz, marathon, café, rue, tram 33, thierry hodiamont,

    Le Café de la Rue annonce :

    Deux concerts très différents:

    Vendredi 20 mai 2016 de 19 à 22h

    participation au Brussels jazz marathon

    TRAM 33 avec Olivier Dessailly et Pit Agami.

    Tram 33 est un duo de blues né dans les rues de Bruxelles. Pit Agami et Oli Watman sont eux musiciens multi-instrumentalistes qui ont également fait leur classe au théâtre et dans les performances de rue. La musique de Tram 33, bien ancrée dans la trdition du blues, intègre des éléments de musique orientale, celtique, hip-hop et country-folk traditionnel. Le répertoire est fait de compositions originales et de reprises.


    Infos: 0473/505.875 ou lecafedelarue@hotmail.com

    Programme complet

    Ouverture des portes à 18h50, pas de repas prévue !!!

    Entrée livre, venez nombreux. Nous n'avons aucune aide financière pour cette soirée, seules vos consommations aideront à payer les artistes !

     

    Samedi 21 mai 2016 à 21h

    THIERRY HODIAMONT , "Toute l'eau de mes rêves"

    Fabien Degryse (guitare) Stany Mannaert (accordéon)

    Thierry Hodiamont est un auteur compositeur interprète belge de chanson française. Il allie des textes dotés d'une puissance, d'une qualité, rares à notre époque, et des arrangements musicaux superbement aboutis. Ses premières chansons, textes et mélodies datent des années 70. Les influences sont Dylan, Cohen, Caradec, Le Forestier ...


    Infos: 0473/505.875 ou lecafedelarue@hotmail.com

    Programme complet

    Concert + repas : 20 euros (étudiants et demandeurs d'emploi: 14 euros)

    Concert seul : 12 euros (étudiants et demandeurs d'emploi 6 euros)

    Ouverture des portes à 19h50. repas facultatif à 20h, sur réservation: Goulash hongrois aux pâtes

    Concert à 21h

    Le Café de la Rue 30 rue de la Colonne, 1080 Bruxelles

  • "Le Chant des Artisans", Tric Trac Trio et Paul Hermant en concert au Café de la Rue ce samedi 23 avril

    café de la rue, chants des artisans,

    Le Café de la Rue annonce :

    Samedi 23 avril
    JULIEN DELBROUCK (clarinette et clarinette basse) 
    WOUTER ROGGEMANS (tuba et percussions)
    PIRLY ZURSTRASSEN (accordéon et compositions)
    PAUL HERMANT (voix et texte) :

    «  Le chant des artisans » ou « Edouard improductif »

    "Le Chant des Artisans" ou "Edouard improductif" est un hymne aux mains bonnes, aux actes gratuits, aux choses glanées, aux solidarités naturelles. C'est l'histoire d'Edouard, chemineau campagnard bon à rien mais bon en tout, qui s'empare de nos précarités contemporaines, de nos rapports à la nature et de nos manières de vivre ensemble. Musique contempopulaire aux accents forains, aux harangues aboyeuses et aux envolées poétiques, "Le Chant des Artisans" est la première rencontre entre Tric Trac Trio et Paul Hermant.  www.trictractrio.be


    OUVERTURE DES PORTES à 19 h 50
    Repas facultatif à 20 h, sur réservation :

    «Hachis parmentier aux épinards».
    Concert + repas : 20 €
    (étudiants et demandeurs d'emploi : 14 €)
    Concert seul : 12 €
    (étudiants et demandeurs d'emploi : 6 €)

    Concert à 21 h

    le Café de la Rue
    30 rue de la Colonne, 1080 Bruxelles. 
    Informations, réservations et conditions : 0473/505.875
    Ouverture des portes : 19h50
    Repas à 20 heures. Spectacle ... après le repas.