• Concert interreligieux église Saint-Jean-Baptiste ce 22 mars 2017

    20170322_202812.jpg

    L'association "Foyer vzw" organisait ce 22 mars en l'église Saint-Jean-Baptiste de Molenbeek un concert interreligieux. Si ce concert prenait place dans le cadre des commémorations des attentats du 22 mars 2016, le "Foyer vzw" propose depuis quelques années ce type de concert. Cette association oeuvre depuis de nombreuses années pour l'interculturalité et l'intégration des populations étrangères. Elle propose tout au long de l'année une série d'activités qui touchent tous les âges et la population dans sa grande diversité. C'est un exemple de plus, d'une association molenbeekoise qui travaille a davantage de cohésion sociale.

    Johan Leman, le président du Foyer, a salué le public venu nombreux en plusieurs langues. Il a sobrement replacé le concert dans le contexte des commémorations des attentats du 22 mars 2016. Le curé de la paroisse, ainsi qu'un représentant de l'Exécutif des Musulmans de Belgique ont eux aussi pris la parole dans les mêmes circonstances insistant sur l'importance du vivre ensemble.

    Le choeur féminin Voci di Molenbeek, issue de l'association Dar El Amal, a entamé ce concert. Vêtues de blanc et de noir, avec une touche de couleur personnelle, ce choeur a fait son entrée a cappella, entraînant le public progressivement dans son chant en introduisant les percussions et en lui proposant de battre des mains. Ce fut une belle introduction en rythme et en sourire.

    Est venu ensuite le chanteur Rayan (Centrum West). Avec beaucoup de simplicité et d'authenticité, ce jeune chanteur introduit l'Hallalujah de Leonard Cohen : une chanson d'un auteur juif, interprété par un jeune musulman dans une église chrétienne, tout un symbole. Ses mots et sa voix ont subjugué son auditoire. Il a enchaîné avec une introduction invitant "à aimer" à propos de la chanson bien connue des Dix commandements : l'envie d'aimer.  C'était un autre beau moment avec un chanteur authentique et sincère.

    Le choeur Voces de Super, emmené par Tatyana Donets, invite en dix "tableaux" à un recueillement plus intérieur. Si leur premier chant est celui d'une invitation à reconnaître une douleur, le dernier chant est celui d'une conviction partagée dans un concert interreligieux : là où il y a la charité et l'amour, Dieu est présent. Voces de Super nous a proposé une programmation pleine de sens et parfaitement maîtrisée.

    Le groupe Al-Wassîla clôture ce concert. Un membre nous partage une sourate qui invite à reconnaître et connaître la diversité des peuples. S'ensuivent plusieurs chants simples et puissants qui transportent littéralement tant le chant est prenant. Au sein de ce choeur d'hommes, il y avait cette voix saisissante et bien assurée d'un adolescent, promesse d'un avenir meilleur.

    C'est avec la même simplicité et d'un seul geste que le président du "Foyer vzm" a clôturé ce beau concert.

    Christophe Collard

  • Juifs du Maroc dans les années 50 jusqu'au 25 mars à la Maison des Cultures et de la Cohésion Sociale

    20170314_154401.jpg

    La Maison des Cultures et de la Cohésion Sociale porte bien son nom en accueillant l'exposition "Juifs du Maroc" dans les années 50 . Elle présente le travail de Zédé Schulmann qui, dans les années 1950, a créé  une mémoire photographique de la culture juive au Maroc. Des clichés de toute beauté qui nous saisissent à travers le temps et les cultures.

    En effet, presque septante années plus tard, le visiteur découvre avec émotion la beauté des visages de ces jeunes femmes. Ces photographies, certes en noir et blanc, laissent entrevoir la richesse et la beauté des costumes traditionnelles. D'autres sont également surprenantes montrant une population plus précarisée ou besognant avec un matériel rudimentaire.

    Cette exposition est accompagnée de textes d'élèves du Lycée Guy Cudell de Saint-Josse-ten-Noode présentant les cultures juives et musulmanes. Des élèves de classe DASPA (Dispositif d'accueil et de scolarisation des primo-arrivants) de ce même établissement exposent également des calligraphies dans des tableaux colorés. Il faut encore associer à cette exposition le Musée Juif de Belgique ainsi que le Centre de la Culture Judéo-Marocaine.

    20170314_154422.jpg

    Le vivre ensemble passe certainement par une meilleure connaissance de notre culture et de celle des autres. Dans ce travail de connaissance ou de reconnaissance mutuelle, c'est une merveilleuse idée que d'avoir associé à ces photos en noir et blanc d'un autre temps les textes et tableaux de jeunes issus des cultures d'aujourd'hui. Une superbe initiative.

    Christophe Collard

     

  • Scheutbos dimanche 26 mars, visite guidée thématique : pourquoi l'eau est-elle source de vie ?

    FILE0464.JPG

    Les Amis du Scheutbos annoncent :


    Dimanche 26 mars, 10 h :

    Visite guidée thématique : pourquoi l'eau est-elle source de vie ?

    Guide : Jean Leveque

    Quel est donc le pouvoir magique de cette molécule pourtant bien simple? Pourquoi et comment la vie est-elle née dans l'eau, et comment a-t-elle pu se développer hors de l'eau ?

    R-V : cabane des gardiens du Parc, comme d'habitude.

     

    P.S. : il n'est pas prévu de dégustation.

     

    Jean Leveque - leveque.jean@hotmail.com

  • Indian Art Day ce samedi 18 mars à la Maison des Cultures et de la Cohésion sociale

    india.png

    L'asbl Kalavati annonce :

    Indian Art Day – 4ème édition
    Samedi 18/03/2017
    Kalavati asbl et Maison des Cultures de Molenbeek Huis van Culturen (Bruxelles)

    Réservations : 02/415 86 03
    www.lamaison1080hethuis.be/fr/Contact___Acces/

    14:00
    Ouverture des portes : chaï (thé épicé) et Indian sweets (1,5/2 euros)

    14:30
    Mandala : exposition et introduction (gratuit)

    15:00-17:00
    Atelier interactif : création d'un mandala éphémère (gratuit sur réservation)

    17:00
    Spectacle Kalavati : danse Bharata-Natyam et chant carnatique avec Lucia Anjali pour la danse et le nattuvangam, Raphaëlle Brochet au chant, Carlo Strazzante aux percussions et les élèves de l'École de danse Kalavati (entrée libre sur réservation)

    18:30
    Saveurs de l'Inde : repas indien (10 euros sur réservation)

    20:00
    Concert : Raphaëlle Brochet & Philippe Aerts DUO (1,25/5/10 euros)

  • Du mouvement avec l'oeuvre de Thierry Bontridder à la station de Metro Delacroix

    DSCI0130.JPG

    Cohérences de Thierry Bontridder

    Le métro de Bruxelles est une véritable galerie d'art ( lien vers l'art à Bruxelles passe aussi par le métro), en voici encore un exemple avec "Cohérences" (2006) l'oeuvre de Thierry Bontridder à la station Delacroix. Cette station se situe à Molenbeek, à la frontière avec la commune d'Anderlecht, juste avant de franchir le canal.

    Dans les deux directions, l'artiste a représenté une oeuvre en mouvement. En effet, les formes créées par l'agencement des câbles évoluent de tableau en tableau. La sculpture murale, d'après le commentaire de l'artiste sur son site, illustre le mouvement de chaque individu qui voyage dans ce métro ou ailleurs. Même s'il n'y a que deux formes en mouvement, chacune d'elles signifie que chaque être est unique et qu'il se déploie dans l'espace à son rythme.


    C'est donc une oeuvre qui invite à la réflexion réflexion et à se réapproprier son propre voyage. On peut à la fois admirer et philosopher dans le métro bruxellois !

    Christophe Collard

  • Molem Zap, des jeunes Molenbeekois créatifs et pleins d'humour

    moemzap 2.jpg

    via la page facebook de Molem Zap

    Depuis quelques jours circule sur la toile la première vidéo de Molem Zap. Des jeunes Molenbeekois nous informent sur Molengeek, sur le projet de Molem à Rio, réalisent un micro-trottoir autour d'une expression. La parodie de l'inspecteur Derrick et de son adjoint est très drôle. Cette capsule vidéo informe et divertit. Les sujets, comme les plans sont variés. Le montage est dynamique. Une belle réalisation.


    Au-delà de la réalisation, c'est une belle vitrine pour Molenbeek. Cette vidéo montre un potentiel, une créativité tant pour les personnes interviewées que pour les jeunes réalisateurs. On ne peut pas dire que les Molenbeekois ne se décarcassent pas pour montrer leurs vrais visages : jeunes et dynamiques ! Celles et ceux qui les enferment dans une identité ( toute faite, non-vérifiée, stéréotypée) devraient s'intéresser aux nombreux projets qui éclosent dans tous les coins de Molenbeek. Ils peuvent déjà commencer par regarder cette vidéo. C'est un bon début !

    Christophe Collard

    molemzap 1.png

  • Se relaxer au Jardin Urbain

    jardin,jardin urbain,molenbeek

     

    Le Jardin Urbain annonce :

    Pour fêter avec vous l'arrivée du printemps, Etna Torres, habitante de Molenbeek, aimerait vous inviter, voisins et amis, à un moment de détente au cœur du Jardin Urbain le 21 mars prochain à 12h30.

    Prenez votre tapis, ou serviette, et rejoignez-nous pour le premier "Atelier détente" du Jardin Urbain.

    Cela se passera une fois par mois, quand il ne pleut pas, les mardis de 12h30 à 14h00.

    A bientôt,

    Héba et Etna.

    jardin urbain.jpg

  • Une réussite pour la première du Molenbeek Chamber Orchestra

    Karreveld MCO.jpg

    via la page facebook du MCO

    Ce dimanche 6 mars avait lieu au château du Karreveld la première du Molenbeek Chamber Orchestra. Ce concert s'inscrivait dans la programmation du Karreveld classic. En effet, un dimanche après-midi par mois, un concert de musique classique est proposé au château de 15h00 à 16h00 (lien pour le prochain concert). Cette première fut une réussite. Déjà, un public nombreux et varié s'était déplacé. Il a découvert un ensemble qui avait du plaisir à jouer. La première oeuvre, celle de Mozart (Wolfgang Amadeus Mozart, Divertimento K 136 “Salzburg Symphony n°1”), était printanière, une sorte de joie simple, "une partition écrite sur un coin de table avec des amis" comme l'a présentée Corentin Faure membre du MCO. La deuxième, celle de Dvořák  (Antonin Dvořák, Sérénade - Serenade op.22) était plus dense et plus complexe avec un thème porteur rapidement identifié. Ce fut un beau moment d'écoute en toute convivialité pour reprendre la formule du "Karreveld classic".

    A l'issue du concert, Corentin Faure a eu la gentillesse de répondre à  quelques questions.

    Comment avez-vous vécu cette première ?

    Cette première pour le MCO à été un moment stressant mais fort en émotions: c'est l'aboutissement de près d'un an de travail sur ce projet et les retours que nous ont fait les auditeurs nous donnent du baume au coeur et toute l'énergie nécessaire pour continuer cette aventure. Bien sûr nous restons conscients qu'il reste encore un long chemin à parcourir, musicalement mais plus nous aurons l'occasion de travailler entre nous et de nous produire en public et plus notre niveau musical s'élèvera. Il reste également à peaufiner notre communication autour des événements auxquels participe le MCO et à se démener pour trouver d'autres lieux prêts à nous accueillir pour un concert.

    Comment est né le MCO ?

    Cet orchestre est né de deux postulats: Le premier était de savoir par quel moyen rajeunir le public de la musique classique et partager notre passion avec ceux qui pensent que la musique classique est réservée à une élite. Le second, après les attaques de Bruxelles et Paris et le "Molenbeek Bashing" qui s'en est suivit dans les médias, fut de tout faire pour redorer l'image de notre commune et de montrer qu'ici plus qu'ailleurs nous savons que le «vivre ensemble» est possible et que la mixité culturelle peut être une richesse féconde.

    Quelle est la prochaine étape ?

    La prochaine étape pour le MCO sera la mise en musique d'un spectacle de danse le 22 mars à la Maison des Cultures de Molenbeek. J'aime croire qu'en diversifiant nos projets et en continuant notre travail consciencieux nous pourrons offrir un peu de bonheur et de réconfort à nos concitoyens en leur offrant des concerts qui n'auraient rien à envier aux "ceux du centre ville"!

    Souhaitons bon vent au Molenbeek Chamber Orchestra. Pour le rejoindre et le soutenir dans ses différents projets, vous pouvez  "aimer" sa page facebook.

    Christophe Collard

  • Radio Maritime, "une émission animée par les habitants de Molenbeek"

    Radio Maritime - A3.jpg

    Le quartier Maritime est un lieu bien dynamique à Molenbeek. Le Centre Communautaire Maritime y propose un nombre impressionnant de manifestations : apéro du vendredi , festival, exposition, ... Depuis quelques mois, une émission de radio s'y crée tous les mardis de 11h à 12h. C'est une très belle réalisation. L'émission donne la parole aux personnes du quartier sur des sujets d'actualité, part à la rencontre d'autres quartiers, visite d'autres associations, donne la parole à des apprenants en FLE, propose de découvrir les goûts musicaux des adultes comme des jeunes du quartier, ...

    Les lieux où le citoyen a la parole ne sont pas nombreux, peut-être sont-ils méconnus ! Radio Maritime est un de ces lieux où la parole est partagée, elle mérite d'être connue. A travers les sujets évoqués plus haut, ces habitants s'expriment, débattent, racontent un bout de leur vie. Tout cela semble bien sérieux, çà l'est, mais ce n'est jamais ennuyant ! Les animateurs ont l'art de détendre l'atmosphère et pratiquent volontiers l'humour. Radio Maritime, c'est toujours un beau moment.

    Christophe Collard

    Comment les écouter ?

    Sur les ondes : 105.4 FM tous les mardis de 11h00 à 12h00

    Si vous ne pouvez pas les écouter en direct :

    En streaming : http://www.radiopanik.org/emissions/radio-maritime/

    En podcast : https://gsara.tv/bruxelles/radio-maritime/

    Une page facebook : Ateliers Radio du Gsara Bruxelles

  • GAÉTAN LECLERC au Café de La Rue le jeudi 30 mars

    Leclerc.jpg

    Le Café de la Rue annonce :

    GAÉTAN LECLERC

    Jeudi 30 mars 2017 à 21 h au Café de La Rue 30 rue de la Colonne, 1080 Bruxelles

    Afin de rendre hommage à son oncle Félix, Gaétan fait, en 1998, un spectacle pour souligner les dix ans du décès du pionnier de la chanson québécoise. Depuis, il se promène à travers le Québec, la France et la Belgique… afin de faire partager les plus belles chansons de  FÉLIX LECLERC.

    Si sa voix chaude est semblable à celle de Félix, c’est avec un talent bien à lui, sans jamais imiter son oncle et sans jamais le trahir, que Gaétan fait revivre le grand poète-chansonnier. Quelques anecdotes et histoires nous font également découvrir des facettes méconnues de Félix. Le temps d'un spectacle, Gaétan  nous transporte dans l'univers poétique de l'un des plus grands auteurs-compositeurs de la langue française. 


                                                                                 

    Infos et réservations : 0473/505.875 et lecafedelarue@hotmail.com

    Programme complet: http://lecafedelarue.blogspot.be
    Concert + repas : 20 € (étudiants et demandeurs d'emploi : 14 €)
    Concert seul : 12 € (étudiants et demandeurs d'emploi : 6 €)
    OUVERTURE DES PORTES à 19 h 50

    Repas facultatif à 20 h, sur réservation :  «Porc aux champignons et aux poivrons à la sauce moutarde, riz basmati» 
    Concert à 21 h