Concert interreligieux église Saint-Jean-Baptiste ce 22 mars 2017

20170322_202812.jpg

L'association "Foyer vzw" organisait ce 22 mars en l'église Saint-Jean-Baptiste de Molenbeek un concert interreligieux. Si ce concert prenait place dans le cadre des commémorations des attentats du 22 mars 2016, le "Foyer vzw" propose depuis quelques années ce type de concert. Cette association oeuvre depuis de nombreuses années pour l'interculturalité et l'intégration des populations étrangères. Elle propose tout au long de l'année une série d'activités qui touchent tous les âges et la population dans sa grande diversité. C'est un exemple de plus, d'une association molenbeekoise qui travaille a davantage de cohésion sociale.

Johan Leman, le président du Foyer, a salué le public venu nombreux en plusieurs langues. Il a sobrement replacé le concert dans le contexte des commémorations des attentats du 22 mars 2016. Le curé de la paroisse, ainsi qu'un représentant de l'Exécutif des Musulmans de Belgique ont eux aussi pris la parole dans les mêmes circonstances insistant sur l'importance du vivre ensemble.

Le choeur féminin Voci di Molenbeek, issue de l'association Dar El Amal, a entamé ce concert. Vêtues de blanc et de noir, avec une touche de couleur personnelle, ce choeur a fait son entrée a cappella, entraînant le public progressivement dans son chant en introduisant les percussions et en lui proposant de battre des mains. Ce fut une belle introduction en rythme et en sourire.

Est venu ensuite le chanteur Rayan (Centrum West). Avec beaucoup de simplicité et d'authenticité, ce jeune chanteur introduit l'Hallalujah de Leonard Cohen : une chanson d'un auteur juif, interprété par un jeune musulman dans une église chrétienne, tout un symbole. Ses mots et sa voix ont subjugué son auditoire. Il a enchaîné avec une introduction invitant "à aimer" à propos de la chanson bien connue des Dix commandements : l'envie d'aimer.  C'était un autre beau moment avec un chanteur authentique et sincère.

Le choeur Voces de Super, emmené par Tatyana Donets, invite en dix "tableaux" à un recueillement plus intérieur. Si leur premier chant est celui d'une invitation à reconnaître une douleur, le dernier chant est celui d'une conviction partagée dans un concert interreligieux : là où il y a la charité et l'amour, Dieu est présent. Voces de Super nous a proposé une programmation pleine de sens et parfaitement maîtrisée.

Le groupe Al-Wassîla clôture ce concert. Un membre nous partage une sourate qui invite à reconnaître et connaître la diversité des peuples. S'ensuivent plusieurs chants simples et puissants qui transportent littéralement tant le chant est prenant. Au sein de ce choeur d'hommes, il y avait cette voix saisissante et bien assurée d'un adolescent, promesse d'un avenir meilleur.

C'est avec la même simplicité et d'un seul geste que le président du "Foyer vzm" a clôturé ce beau concert.

Christophe Collard

Les commentaires sont fermés.