Une réussite pour la première du Molenbeek Chamber Orchestra

Karreveld MCO.jpg

via la page facebook du MCO

Ce dimanche 6 mars avait lieu au château du Karreveld la première du Molenbeek Chamber Orchestra. Ce concert s'inscrivait dans la programmation du Karreveld classic. En effet, un dimanche après-midi par mois, un concert de musique classique est proposé au château de 15h00 à 16h00 (lien pour le prochain concert). Cette première fut une réussite. Déjà, un public nombreux et varié s'était déplacé. Il a découvert un ensemble qui avait du plaisir à jouer. La première oeuvre, celle de Mozart (Wolfgang Amadeus Mozart, Divertimento K 136 “Salzburg Symphony n°1”), était printanière, une sorte de joie simple, "une partition écrite sur un coin de table avec des amis" comme l'a présentée Corentin Faure membre du MCO. La deuxième, celle de Dvořák  (Antonin Dvořák, Sérénade - Serenade op.22) était plus dense et plus complexe avec un thème porteur rapidement identifié. Ce fut un beau moment d'écoute en toute convivialité pour reprendre la formule du "Karreveld classic".

A l'issue du concert, Corentin Faure a eu la gentillesse de répondre à  quelques questions.

Comment avez-vous vécu cette première ?

Cette première pour le MCO à été un moment stressant mais fort en émotions: c'est l'aboutissement de près d'un an de travail sur ce projet et les retours que nous ont fait les auditeurs nous donnent du baume au coeur et toute l'énergie nécessaire pour continuer cette aventure. Bien sûr nous restons conscients qu'il reste encore un long chemin à parcourir, musicalement mais plus nous aurons l'occasion de travailler entre nous et de nous produire en public et plus notre niveau musical s'élèvera. Il reste également à peaufiner notre communication autour des événements auxquels participe le MCO et à se démener pour trouver d'autres lieux prêts à nous accueillir pour un concert.

Comment est né le MCO ?

Cet orchestre est né de deux postulats: Le premier était de savoir par quel moyen rajeunir le public de la musique classique et partager notre passion avec ceux qui pensent que la musique classique est réservée à une élite. Le second, après les attaques de Bruxelles et Paris et le "Molenbeek Bashing" qui s'en est suivit dans les médias, fut de tout faire pour redorer l'image de notre commune et de montrer qu'ici plus qu'ailleurs nous savons que le «vivre ensemble» est possible et que la mixité culturelle peut être une richesse féconde.

Quelle est la prochaine étape ?

La prochaine étape pour le MCO sera la mise en musique d'un spectacle de danse le 22 mars à la Maison des Cultures de Molenbeek. J'aime croire qu'en diversifiant nos projets et en continuant notre travail consciencieux nous pourrons offrir un peu de bonheur et de réconfort à nos concitoyens en leur offrant des concerts qui n'auraient rien à envier aux "ceux du centre ville"!

Souhaitons bon vent au Molenbeek Chamber Orchestra. Pour le rejoindre et le soutenir dans ses différents projets, vous pouvez  "aimer" sa page facebook.

Christophe Collard

Les commentaires sont fermés.