"Bruxelles sur scènes", festival des cafés-théâtres, les 11 et 12 novembre au Café de la Rue

café de la rue,

Le Café de la Rue annonce:

Deux spectacles dans le cadre du festival des cafés-théâtres

(du 10 au 13 novembre)

 -  Soit vous réservez et payez vos places directement auprès du/des café(s)-théâtre(s),

  -  Soit vous achetez un PASS à 20€ qui vous donne un accès illimité à la programmation des 15 cafés-théâtres participants.
Les détails figurent ici . 


Vendredi 11 novembre à 21h           

 
BERNARD DEGAVRE,
BARRY MC NEESE,
PATRICK DE SCHUYTER,
ARIANE DE BIEVRE : 
Bernard Degavre chante Moustaki.


Le spectacle se veut plus qu’un simple concert de reprises de chansons de GEORGES MOUSTAKI.
A travers celles-ci, le public et les musiciens vont vivre le parcours de l’artiste depuis sa naissance et son adolescence à Alexandrie, sa montée à Paris, son passage à Bruxelles, à Saint Germain des Prés, la rencontre de Brassens, Piaf, Barbara, mai 68, et l’arrivée du succès avec « Le métèque ». Ensuite, ce sera Moustaki citoyen du monde, de l’Europe au Japon, et toute l’Amérique latine et particulièrement le BrésiL. Et puis ses coups de coeur – Bahia. Ce sera aussi le Moustaki engagé, épris de liberté et défenseur de la démocratie... le Moustaki de la révolution permanente.

lien vers : Bernard Degrave

Au menu : moussaka.

 

Samedi 12 novembre à 21h      

YVAN TIRTIAUX et MATHIEU VERKAEREN


 

Une enfance passée dans un théâtre, parmi les comédiens, les musiciens et les artisans donne à Ivan Tirtiaux le goût de la musique et l’amour du mot.
Après s'être frotté à plusieurs instruments, la guitare devient son alter ego.
Chanteur à la voix profonde et souple, il s'invente une chanson folk, en français, à la fois ciselée et organique, empreinte de poésie, de blues et de musique latine. Auteur et compositeur exigeant, il allie un dépouillement narratif à des mélodies raffinées et des harmonies savantes.
Ses chansons célèbrent le hasard, le cours de la vie et les nombreux déboîtements du destin. On y parle de voyages, de villes, de femmes, de libellules, de désastres, de graines d'arbres, d'océans...
Le bonheur d'un spleen belge y retentit lumineux, comme le blues et la saudade d'un Nord traversé par le monde.
Sur scène, le chanteur caresse, martèle, percute sa guitare et habite littéralement la scène, soutenu par Mathieu Verkaeren à la contrebasse. 
Son dernier album L’Envol a remporté l’Octave du meilleur album de chanson en 2015.

www.ivantirtiaux.com  et facebook

Au menu : quiches - salade. 

Infos et réservations : 0473/505.875 ou lecafedelarue@hotmail.com

Concert + repas : 20 euros (étudiants et demandeurs d'emploi : 14 euros)

Concert seul: 12 euros (étudiants et demandeurs d'emploi : 6 euros)

ouverture des portes à 19h50,  repas facultatif à 20h, sur réservation.

Les commentaires sont fermés.