Les apprentis du feu à La Fonderie

la nuit, olivier faïk

La nuit d'Olivier Faïk, bronze à la cire perdue

La Fonderie propose une nouvelle exposition temporaire jusqu'au 4 décembre 2016 : les apprentis du feu. Depuis 10 ans, le musée du travail et de l'industrie organise des stages autour de la forge, du bronze à la cire perdue, de la création de bijoux ou d'assemblage de métaux de récupération. Ces ateliers sont organisés en lien avec l'asbl Feu & Fer depuis neuf ans.

La scénographie est très belle. L'espace est bien ouvert pour que le visiteur puisse découvrir les différentes oeuvres des artistes et/ou des stagiaires. Il y a aussi un aspect didactique. En effet, films et photos présentent les différents sculptures ou bijoux. Outils, creuset, progression à la cire perdue, tente touareg sont également proposés. La pédagogie est alliée au plaisir des yeux.

La Fonderie est un lieu à découvrir tant pour ses expositions temporaires que pour ses stages mais aussi pour son exposition permanente qui allie cette même pédagogie et ce même plaisir des yeux. Il faut encore y ajouter les différents parcours guidés, les publications et le cadre qui mérite déjà une visite. Ce musée propose tout au long de l'année une foule d'activités à des prix démocratiques et accessibles à différents publics.

Pour rappel, le musée du travail et de l'industrie est gratuit le premier dimanche du mois de 14h à 17h. Pour plus de renseignements, le site internet de La Fonderie.

Galerie photos de l'exposition

Christophe Collard

 

Les commentaires sont fermés.